Blabla

La VO ? Dur ? Faux, faux et faux.

Salut salut !

On se retrouve pour un article assez spécial. Vous connaissez tous les livres dans leurs versions originale (anglophone, français, italien, japonais etc…) et bien aujourd’hui on va parler du fait de se lancer et de tous les « préjugés » à ce sujet.

C’est parti !

(Je vais parler de mon expérience, de mon avis et principalement de la lecture en anglais.)

Je me suis remise à la vo cette semaine en lisant The Cruel Prince (une merveille !) et j’ai donc reçu pleins de messages sur instagram me disant « il est dur ? » « je suis en seconde tu penses que j’ai le niveau pour le lire ? » et j’ai répondu la même chose à toute ses personnes. Vous pouvez le faire. Pourquoi ?

  • Vous apprenez (normalement) l’anglais depuis la sixième et vous avez donc (normalement) les bases. Pour ma part, j’étais une vraie cancre, je me suis remise à bosser mon anglais en même temps de lire des livres dans cette langue. Ça m’a énormément aidé. J’écoute aussi beaucoup de musiques anglaises et j’essaye de deviner les traductions pour m’entraîner ; m’enfin, la question n’est pas là.

 

  • Quand vous avez les bases, vous pouvez lire les livres que vous voulez. Il faut juste bosser le vocabulaire du livre à côté. Par exemple, pour The Cruel Prince, je ne connais rien au Faeries, je cherche donc un mot par-ci, par-là en lisant (vive la liseuse!) et ça m’aide encore mieux à le retenir.

Des conseils ?

  • Personne ne connait votre niveau à part vous, donc je ne comprends pas le concept de demander à quelqu’un si vous arriveriez à lire ce livre. C’est votre cerveau, votre apprentissage ; on ne peut pas le savoir à votre place. C’est pour ça quand me lançant dans la vo je n’ai pas écouter les «  » »conseils » » » de certaines personnes sur instagram.

 

  • N’écoutez pas les gens : vraiment. Sinon ? Vous ne vous lancerez jamais.

 

  • Pour commencer, vous pouvez prendre un livre que vous êtes sur de terminer. Il vous fait envie, mais il n’est pas traduit ? Vous voulez vraiment savoir la fin ? Foncez. Le premier livre sera long à finir (ou pas ; comme j’ai dit, ça dépends de votre niveau !), mais vous serez tellement fière que vous continuerez. Regardez tous ses gens qui lisent fluidement en vo ; vous pouvez y arriver ! Du temps, de la patience et de la lecture.

 

  • Un préjugé que j’ai beaucoup vu et revu ; non, on a pas besoin d’être bilingue. Lire et parler anglais sont deux choses différentes. Je lis en anglais, mais pour parler c’est carrément autre chose.

 

Bien sûr, vous n’êtes pas obligé d’être d’accord avec tous ce que j’ai dit dans cette article, mais je pense tout ceci sincèrement. Et c’est limite prouvé (expérience, ou entourage !)

Donc honnêtement ; foncez.

Sarah.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s